L’idée de cette série d’articles est née de ma collaboration avec Christophe Guillaume, astrologue du site Passion Astrologue. Un jour, je lui ai dit combien il me semblait important de s’accorder aux cycles de l’Univers, aux saisons, aux rythmes de la Nature, et donc, chaque mois, de se mettre au diapason de l’énergie du signe du zodiaque du mois. Il m’a confirmé que c’était en effet essentiel. Et que, bien sûr, en fonction de notre propre thème natal, nous serons plus ou moins impactés par le signe du mois.
Quoi qu’il en soit, pour chacun.e de nous, il importe de trouver les activités, les comportements et les attitudes mentales correspondant au signe du mois.
Rendez vous donc chaque mois pour une courte description du signe du zodiaque, avec des exemples concrets d’harmonisation de notre vie quotidienne avec l’astrologie. Parce que la vie, c’est du concret, et que notre évolution intérieure demande aussi de l’entraînement. .
Il est de toute manière inutile d’aller à contre courant d’une énergie dominante…. 😉 😊

 

Le signe du Bélier : l’Initiateur – du 21 mars au 20 Avril

« Je suis de la race des guerriers. Ils peuvent me tuer mais ils ne me feront jamais taire. Je préfère mourir pour mes idées que de lassitude ou de vieillesse. »
Matoub Lounes

 

« Il vaut mieux être détesté pour ce que tu es, plutôt qu’être aimé pour ce que tu n’es pas. »
Kurt Cobain

Le Bélier symbolise le début d’année à partir du point vernal, l’équinoxe de printemps, le renouveau du cycle de la vie, le Soleil change symboliquement d’hémisphère, la force de jour bouillonne.

Dynamique, animé d’une grande confiance en lui, le Bélier est le facteur initiateur du cycle du zodiaque.
Le Bélier prend l’initiative, s’avance dans la nouveauté avec détermination, de manière courageuse et passionnée : le péril ne lui fait pas peur !
La passion et la témérité sont des parts importantes de sa personnalité ; poussé par ses désirs et sa volonté de s’imposer – par le combat s’il le faut – le Bélier démarre dans l’impulsivité. Mais il risque de manquer de recul et d’abandonner rapidement au profit d’un autre nouveau but.
Qu’importe, du moment qu’il affirme son individualité !! Son audace et son courage permettent au Bélier d’engager ses entreprises sur les chapeaux de roue ! Et force est de constater que ces initiatives téméraires et originales lui réussissent souvent.

Le Bélier a un tempérament très réaliste et pragmatique : les rêveries et les idéaux trop « abstraits », ce n’est pas son truc. Il préfère l’action concrète, les réalisations tangibles.
Pas étonnant que les Béliers se retrouvent souvent en tant que « leaders » et/ou chefs d’entreprise. Ce sont des gagnants. La force dynamique et la vitalité du Bélier réussissent à entraîner ceux qui le côtoient. Mais le Bélier cherchera toujours à garder son indépendance, même s’il doit pour cela s’imposer sans ménagement : sa liberté prévaut sur le collectif. C’est un pur individualiste, et certainement pas un altruiste.

Cependant, à trop être dans l’action immédiate, le Bélier peine souvent à se projeter sur le long terme. Sa passion « brûle » vite et fort mais l’empêche parfois de construire ses désirs dans la durée, même s’il sait très bien faire preuve de ténacité. Cela n’a pas d’importance, son leadership le poussera à relever encore et encore de nouveaux challenges ! Car c’est ce qu’il aime par dessus tout.

Son énergie passionnelle, son tempérament exubérant et sa fougue intrépide en font un amoureux ardent, prêt à réaliser ses pulsions.
Son courage et sa franchise font de lui un dragueur plein de charme souvent téméraire et capable de séduire facilement ses proies.
Son besoin d’indépendance et son besoin de suivre ses instincts le rendent difficile à appréhender et même simplement à « comprendre » pour ses partenaires affectifs.
Le Bélier a un besoin de nouveauté permanente, il cherche à tout prix à éviter la routine : pour cela, il besoin de renouveler sans cesse sa passion (et/ou ses partenaires…).
Son âme soeur devra l’admirer, mais aussi lui laisser sa liberté et être capable de suivre ses élans à tous les niveaux. Cependant, une fois la perle rare trouvée, le Bélier se dévouera corps et âme et avec générosité à sa/son partenaire.
Sa/son partenaire idéal.e devra combiner à la fois de l’esprit, un fort caractère, mais aussi la capacité d’exprimer ses sentiments. Il/elle devra avoir un physique vigoureux pour satisfaire la nature adolescente et pétillante du Bélier.

 

• Principales qualités du Bélier :

initiateur de nouveauté, curieux, téméraire dans l’action, original, franc, individualiste, passionnel et passionné.e, gai, farouchement indépendant, peu rancunier, ayant un sens profond de la personnalité, c’est le prototype du chef doté d’un esprit d’entreprise qui saura entraîner autour de lui avec courage.

 

• Principaux défauts du Bélier :
impatient, impulsif, irréfléchi, bagarreur, agressif, dominateur, vaniteux, égocentrique, indélicat, nerveux, impétueux, colérique, difficulté à travailler en équipe, difficulté à aller jusqu’au bout de ses passions, difficulté à agir dans le long terme, manque de constance, manque d’empathie.

 

– Comment s’harmoniser avec le signe du Bélier ?

Agir en Bélier, c’est  :

– Développer des qualités guerrières :

La planète maîtresse du Bélier est la planète Mars, dieu de la Guerre dans la mythologie latine.
Pour la spiritualité hindoue, le dieu de la guerre est Subrâmanya, dieu de l’armée divine.

 

Pratiquer un art martial aide beaucoup de développer ces qualités guerrières.
L’Aïkido – que je pratique – est un art martial japonais dont le nom signifie littéralement : la voie (DO) qui harmonise () notre énergie (KI), qui l’harmonise avec celle du Cosmos, mais qui vise  la paix. Selon son fondateur, O Sensei Morihei Ueshiba, l’Aïkido est finalement un « art de l’amour ». Car il ne s’agit pas de guerroyer pour détruire, ni pour tuer ! Mais de se battre pour apprendre à être de meilleurs humains, des femmes et des hommes forts, courageux, fiables, dignes, capables de marcher leurs paroles, mais aussi compassionnels, prêt.es à tout pour défendre la Vie, en un mot : des femmes et des hommes debout.

Être un guerrier, cela veut dire avant tout savoir se défendre en cas d’agression extérieure : comme le rappelle mon maître d’Aïkido, pratiquer un art martial nous enseigne à ne plus avoir peur, et en particulier à ne plus avoir peur de la mort, qui est la peur suprême pour les êtres humains que nous sommes, conscients de notre (con)finitude.
Les vraies qualités martiales, que nous apprenons à acquérir avec la discipline et l’entraînement long et régulier, consistent à ne jamais sous-estimer notre adversaire, mais bien au contraire à toujours sur-estimer notre adversaire.

La Vie même est un combat, comme nous le montre aujourd’hui l’épidémie mondiale de Covid-19 : si nous ne pouvons rien contre l’agression du virus, nous pouvons en revanche maîtriser notre façon de répondre à l’agression et mettre en place un certain nombre d’actes, de pratiques et de rituels pour renforcer notre vitalité et évacuer les toxines et le stress.

Mais comment répondre le mieux possible à l’agression ? En faisant preuve de discipline, en respectant strictement les précautions en matière d’hygiène et de sécurité par le confinement. Mais aussi mentalement en maîtrisant nos pensées et nos émotions – inutile d’ajouter de la peur à la peur ! – et en évacuant tout ce qui est inutile : panique, stress supplémentaire… Au contraire, il s’agit de faire preuve de discernement pour agir de la manière la plus juste et la plus adaptée possible : en pratiquant quotidiennement des exercices corporels qui à la fois nous assouplissent et nous renforcent, en ayant un bon sommeil, en adoptant une alimentation ressourçante qui augmente notre vitalité, en faisant confiance aux capacités d’autoguérison de notre corps (par exemple, en cas de fièvre, en laissant faire le processus naturel d’élimination grâce à l’augmentation de la température corporelle), en méditant pour apaiser notre mental, en chantant des mantras pour se relier à plus grand que Soi et retrouver à la fois la joie et la confiance.

 

 

Car être guerrier, c’est aussi savoir combattre nos démons intérieurs : notre Ombre, nos peurs, nos pensées limitantes… La meilleure arme est alors notre conscience qui nous permet de mettre de la lumière sur notre Ombre (dans le sens jungien du terme).

– Savoir se positionner :

Savoir dire oui, savoir dire non, ne pas se soumettre à l’autre, faire preuve de courage en ayant la capacité d’affronter l’autre quand il nous manque de respect, en refusant d’adhérer à des propos ou à des attitudes irrespectueuses à notre égard, voire en envoyant l’autre balader et/ou en quittant carrément la relation !!

– Avoir une pratique sportive intense :

Comme la course à pied, le footing, la marche rapide, le longe côte, les arts martiaux, la boxe…. Le Bélier a besoin de se dépenser physiquement !!

 


– Se lancer dans un nouveau projet qui demande un engagement total de nous même :

Que ce soit un projet professionnel, un projet personnel, un projet relationnel ou amoureux, un projet créatif et/ou artistique : quelque chose qui nous tient à coeur depuis longtemps mais pour lequel on n’osait pas y aller…. Agir en Bélier, c’est l’occasion de toutes les audaces : c’est le moment d’oser, même en période de confinement !!
Oser être soi, c’est le credo du Bélier qui ne tient absolument pas compte de ce qu’en pensent les autres et se fie uniquement à ses intuitions et à ses envies !!
Même confinés, on peut créer de nouvelles choses, et avoir le courage d’y aller et même l’audace de faire autrement : inventer de nouvelles façons de travailler, de vivre, d’être en relation…

C’est bien l’un des bénéfices de cette situation de confinement que nous vivons actuellement, tellement non ordinaire, qui nous bouleverse dans tous les sens du terme : la Vie aujourd’hui nous demande de revoir toutes nos priorités, de revenir à ce qui est essentiel pour nous, de faire le tri dans nos choix de vie, dans nos actes, et dans nos relations, mais aussi et surtout, d’agir et de vivre autrement. Temporairement, certes ! Pourtant, je pense que les leçons que nous tirerons de cette expérience dureront plus longtemps qu’on ne le pense : les nouveaux projets que nous aurons lancés et l’audace nécessaire pour créer ce nouveau mode de vie auquel il est urgent d’aspirer – un mode de vie plus juste, plus sobre, plus équilibré, plus respectueux des autres et de la Terre, plus simple, plus joyeux, plus relationnel, plus altruiste… – laisseront des traces extrêmement importantes sur nos vies en terme de changement.

Nous sommes aujourd’hui 3 milliards d’humains confinés « par la force des choses » : le message que la Vie nous donne a un sens profond qu’il est essentiel d’écouter. C’est ce que je souhaite au plus profond de moi même.

 

 

– Que propose le Yoga pour s’harmoniser au signe du Bélier ?

– Pratiquer des enchaînements dynamiques qui augmentent le feu intérieur, comme la Salutation au Soleil :

En pratiquant cet enchaînement assez longtemps et/ou assez rapidement, on va activer « Tapas » (= l’un des 5 « Yamas » ou observances éthiques internes que le Yoga nous invite à adopter, comme je l’explique dans mon article « Les huit branches du Yoga » ).

« Tapas » correspond bien à l’énergie martienne : c’est la pratique ardente, l’ardeur intense, la discipline nécessaires à la pratique du Hatha Yoga et à la Vie même. En effet, Tapas nous aide à progresser et à nous améliorer, à la fois sur le plan physique – en éliminant les toxines du corps – et sur le plan psychique – en évacuant l’excès de stress et/ou de colère (émotion associée au signe du Bélier.

Rappel de ce que sont les 5 « NIYAMA » (ou observances éthiques internes, c’est à dire attitudes que l’on adopte) :
SHAUCHA : propreté
SAMTOSHA : contentement, sérénité
TAPAS : ardeur, pratique ardente
SVADHYAYA : connaissance de soi, étude de la tradition et des textes sacrés
ISVARA-PRANIDHANA : abandon à plus grand que soi/à la transcendance/au Seigneur, dévotion

 

 

– Pratiquer la respiration du Feu du Kundalini Yoga :

Détoxifiante et dynamisante, elle permet d’évacuer les toxines, mais aussi tous nos surplus émotionnels. Le Bélier – signe d’action – a besoin de se dépenser !! Et comme en ce moment, nous sommes confinés, nous pouvons « nous dépenser » grâce au Yoga tout en restant immobiles, en pratiquant cette respiration.

Lisez bien mon article sur la Respiration du Feu car cette respiration est puissante : tout le monde ne peut pas la pratiquer, il y a de nombreuses contre-indications.
Cette respiration s’inspire de Bhastrika Pranayama, un exercice respiratoire du Hatha Yoga que je décris dans mon article.

Pour pratiquer ces respirations puissantes, il faut être un pratiquant averti de Yoga et/ou être guidé.e par un.e enseignant.e de Yoga.

 

 

– On veillera toutefois à compenser l’excès de Feu martien :

Parce que le Hatha Yoga est une voie d’équilibre et que l’excès en toute chose n’est jamais bon pour l’être humain ni pour le monde et – et que le signe opposé du Bélier ♈️ est celui de la Balance !! ♎️

Et pour cela :

– Bien s’étirer :

Les pratiques sportives intenses tonifient les muscles mais aussi les raccourcissent…  comme je l’explique dans mon article sur le Stretch Yoga.

 

– Mettre de la douceur dans notre Vie :

Pour éviter de dériver vers l’agressivité et la colère, on pratiquera par exemple la méditation, la relaxation, le Yoga Nidra…..

« Mettre un peu de douceur dans ce monde de brutes »…  : être guerrier ne nous empêche nullement d’être doux avec nous même et avec les autres !! ❤️😊

 

 

Pour en savoir plus :

– sur le signe du Bélier

– sur le transit du Soleil en Bélier

– sur l’astrologie : visitez le site de Passion Astrologue

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *