Pour aller vers l’assise en silence, plusieurs conditions sont nécessaires : la préparation corporelle, la patience et l’humilité. Les postures et les enchaînements répétés longuement deviennent des phrases posturales qui mènent au geste méditatif. Le geste répété en conscience se fluidifie et nous permet d’atteindre une qualité d’équilibre.

Il s’agit de sentir comment le corps peut se délier de mieux en mieux pour arriver à une posture de l’assise stable, ferme, détendue et agréable.
Bien installé dans notre corps – car notre corps est notre demeure –, nous découvrons au fil de la pratique la possibilité de demeurer immobile, en silence, dans une posture assise confortable.

Comment vivre cette posture ?

Juste en étant là, présent à l’instant. S’asseoir en silence, immobile, observer le souffle, le va-et-vient des pensées et des émotions… Observer et ressentir ce qui se passe en soi, dans le corps, dans le mental. On peut s’aider en se reliant au souffle, pour arriver à atteindre petit à petit un état de pleine conscience et de méditation sans objet.

Les bénéfices quotidiens de la méditation

Dans les traditions orientales, méditer est une « médecine » du corps et de l’esprit. Aujourd’hui, les scientifiques nous apportent la preuve que la méditation agit bien sur le cerveau et qu’elle met en œuvre des mécanismes réparateurs ou préventifs. Dans de nombreuses cliniques aux Etats-Unis et en Europe, les psychiatres utilisent la méditation pour réduire le stress et l’anxiété et pour prévenir la rechute dépressive et l’insomnie.

Les bénéfices de la méditation sur les maladies cardiovasculaires, les douleurs chroniques et les maladies psychosomatiques sont reconnus. On a même observé ses effets anti-vieillissement. Le docteur Rosenfeld (Méditer, c’est se soigner) nous initie aux découvertes révolutionnaires des médecins et des scientifiques. Il nous donne des clés pour une méditation laïque, adaptée à chacun.

Dans l’esprit du yoga comme dans l’esprit du zen, dépouillée de toute croyance religieuse ou spirituelle, la répétition régulière des exercices d’assise en silence nous invite à développer une attention vigilante, ou présence attentive, c’est-à-dire un état de pleine conscience (connu sous le terme anglais de « Mindfulness ») qui vise à améliorer notre qualité d’être dans l’instant présent, ainsi que notre relation à nous-même et à l’autre.

La méditation nous aide tout simplement à embellir notre vie.

Voir les cours

Catégories : Méditation

Laisser un commentaire