Cette recette m’a été transmise par ma formatrice en alimentation ressourçante, Maya Dedecker, elle même formée par Taty Lauwers.
On retrouve cette recette dans son livre Du gaz dans les neurones.


Le lactose :

  • C’est un disaccharide, c’est à dire un sucre double qu’on retrouve dans le lait et ses dérivés. Il est assimilé par l‘intestin grêle, à l’aide d’une enzyme : la lactase.
  • De plus en plus de personnes sont intolérantes au lactose, c’est à dire qu’elles ne produisent pas assez de lactase. La digestion du lactose est incomplète, ce qui provoque des troubles gastro-intestinaux.
  • Les yaourts qu’on achète ont fermenté en général entre 6h et 8h. Or, ce n’est qu’au bout de 24h qu’il n’y a plus de lactose dans le lait.
  • Les personnes allergiques au lactose, elles, ne consommeront aucun produit laitier.
  • L’industrie agro-alimentaire propose aujourd’hui de plus en plus de produits dits « sans lactose ». Mais attention : de nombreux industriels ajoutent de la lactase dans leurs leurs produits laitiers « sans lactose ».
  • La dose de 12 grammes de lactose par jour semble être acceptable pour une personne en bonne santé. Chez les personnes atteintes de dysbiose intestinale (= déséquilibre ou mauvaise adaptation microbienne du microbiote intestinal), la vigilance est de rigueur : 2 grammes maxi par jour.
  • En cas de dysbiose intestinale : consommer uniquement  du beurre au lait cru, du yaourt maison sans lactose et des fromages affinés de plus de 6 mois.
  • Même si vous tolérez ces produits quasi sans lactose, n’en abusez pas : consommez une portion tous les 2/3 jours, en observant bien comment vous assimilez ces aliments. Dans les cas d’intolérances alimentaires, tout est une question de dose : chaque personne a son propre seuil de tolérance, c’est à chacun de savoir quel est le sien.

Les produits laitiers fermentés :

  •  La fermentation permet aux bactéries de digérer le sucre du lait et de le transformer ; c‘est pourquoi, depuis la nuit des temps, on consomme des produits laitiers fermentés (yaourts, kefir…).
  • Le yaourt est un produit laitier fermenté qui contient peu de lactose. Mais dans sa version industrielle, la fermentation ne dure pas assez longtemps pour que le lactose soit suffisamment décomposé, donc pour que le yaourt soit plus digeste.
  • Le lait des petits animaux, comme les chèvres, les brebis et les vaches jersiaises (ces vaches, plus petites,  proviennent à l’origine de l’île de Jersey), contient une caséine de type A2, plus digeste que la caséine de type A1 du lait de vaches « normales ».
  • Le beurre au lait cru : ne vous en privez pas !! Il contient juste des traces de lactose. Et il fait partie des graisses naturelles originelles indispensables à la santé.
  • Perso, je consomme du beurre au lait cru bio de vache jersiaise.
  • Cliquez sur ce lien pour en savoir plus sur les vaches jersiaises.
  • Les fromages affinés, si possible au lait cru, plus de 3 mois (comme le comté, le gouda, l’emmenthal…) contiennent très peu de lactose.

 

Le Yaourt K-Philus au lait fermenté de Mme Klein, d’après les explications de Taty :

  • C’est un lait fermenté maigre à haute concentration en bactéries lactiques vivantes. Il est également plus pauvre en lactose que les yaourts ordinaires. Il a comme support un lait de vache de très haute qualité provenant d’animaux en bonne santé, et nourris de façon équilibrée et variée.
  • Les bactéries n’ont subi aucun traitement thermique, elle sont donc intégrales. Le lait est maintenu à 37° et maturé pendant une période de 10 à 15 heures, ce qui garantit une haute teneur en Lactobacillus vivants.
  • Il a été créé sur la bases des recherches de Marguerite Klein-Lecat qui, dans les années 60, avec l’aide de chercheurs, a réussi à développer un ferment aux qualités exceptionnelles, une sorte de « levain » du lait.
  • Certains naturopathes le conseillent dans les cas de constipation ou de selles molles. Daniel Kiefer décrit ainsi les bienfaits d’une consommation régulière de K-Philus : « rééquilibrage de la flore intestinale et du transit, amélioration des dermatoses, de la cicatrisation, amélioration des troubles visuels, amélioration de la qualité de s phanères, contrôle du taux de cholestérol sanguin, stimulation de l’immunité, rapide amélioration de la capacité à améliorer le lactose ».
  • Il est particulièrement indiqué aux personnes dévitalisées, ou atteintes de candidose.
  • On trouve les yaourts K-Philus dans tous les magasins bio.

La recette :

Ingrédients :
  • 1 litre de lait entier, cru (bio ou fermier), de vache ou de brebis (même s’il plus difficile de trouver du lait cru de brebis…)
  • 1 yaourt K-Philus, ou des ferments bio (Nat-Ali par ex.)
Préparation :
  • Faire bouillir le lait un instant puis laissez refroidir à 40° : on peut utiliser un thermomètre, ou simplement tremper son petit doigt dedans pendant 10 secondes (le lait de doit pas être brûlant, juste plus chaud que le doigt). Il faut attendre environ 1/2 h pour que le lait refroidisse à 40°….
  • Remplir le-s thermos d’eau bouillante (pour les maintenir bien au chaud).
  • Hors du feu, mélanger le yaourt (ou les ferments) avec le lait à l’aide d’un fouet.
  • Le petit plus : mélanger 1/2 litre de lait avec 500 grammes de crème fraîche au lait cru (de la ferme, que j’achète au marché !). Le yaourt sera plus dense. Onctuosité garantie !! 😋😋
  • Vider l’eau du/des thermos.
  • Verser immédiatement ce mélange dans un (ou 2) thermos.
  • Fermer hermétiquement le-s thermos et les emmitoufler dans une couverture.
  • Laisser fermenter pendant 24h
  • Option yaourtière : verser le lait dans les pots et lancer le programme le plus long possible (en général 12h), que vous relancerez alors une seconde fois.
  • Au bout de 24h, désemmintoufler les thermos et conserver le yaourt au réfrigérateur.
Pourquoi faire ses yaourts soi même ?
  • Parce que le yaourt maison 24h est très pauvre en lactose 😋
  • Parce que le Do It Yourself (DIY), c’est agréable et gratifiant
  • Parce que c’est préférer choisir des produits non transformés plutôt que d’acheter des produits finis industriels
  • Parce que c’est prendre soin de soi de façon authentique : je sais ce qui est bon pour moi et je me l’offre
  • Parce que cuisiner en conscience est pour moi un acte méditatif
  • Parce que c’est plus économique !! 😉

 

J’ai trouvé deux boîtes à bento isotherme de la marque Qwetch : elle sont parfaites pour le yaourt 24h. 😉  😋

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!