L’idée de cette série d’articles est née de ma collaboration avec Christophe Guillaume, astrologue du site Passion Astrologue. Un jour, je lui ai dit combien il me semblait important de s’accorder aux cycles de l’Univers, aux saisons, aux rythmes de la Nature, et donc, chaque mois, de se mettre au diapason de l’énergie du signe du zodiaque du mois. Il m’a confirmé que c’était en effet essentiel. Et que, bien sûr, en fonction de notre propre thème natal, nous serons plus ou moins impactés par le signe du mois.
Quoi qu’il en soit, pour chacun.e de nous, il importe de trouver les activités, les comportements et les attitudes mentales correspondant au signe du mois.
Rendez vous donc chaque mois pour une courte description du signe du zodiaque, avec des exemples concrets d’harmonisation de notre vie quotidienne avec l’astrologie. Parce que la vie, c’est du concret, et que notre évolution intérieure demande aussi de l’entraînement. .
Il est de toute manière inutile d’aller à contre courant d’une énergie dominante…. 😉 😊

 

 

– Le signe des Poissons – du 20 février au 20 mars : le rêveur

 

“Tout ce que vous pouvez imaginer est réel.”
Pablo Picasso

“La source de la peur est dans l’avenir. Celui qui est libéré de l’avenir, n’a rien à craindre.”
Milan Kundera

Les Poissons symbolisent l’apogée de l’hiver : la force de nuit arrive à l’équilibre avec la force de jour, le cycle de la vie s’est presque arrêté. Nous sommes à la fin de l’hémisphère Sud (tourné vers le Ciel), celui du collectif, de l’extraversion, de la spiritualité (Maisons 7, 8, 9, 10, 11, 12).

La planète maîtresse des Poissons est Neptune.

Intuitif, animé d’une énergie de rêve, d’imagination, de mysticisme, le natif des Poissons est le facteur de sacrifice du cycle du Zodiaque (dans le sens d’une désincarnation, de la voie vers l’illumination).

Les Poissons symbolisent le sixième sens au delà de la conscience : leur raisonnement va au delà des sensations et des perceptions lambda, ils arrivent inconsciemment et intuitivement à être réceptifs et perméables à d’autres choses. Ces dons vont même parfois jusqu’à la médiumnité ou à d’autres formes de voyance.

Ils sont hypersensibles, émotifs, dotés d’une bonté naturelle les poussant jusqu’au sacrifice et au don de soi, qui peut être interprété parfois comme de la soumission… Souvent perdus dans leurs pensées, dans la richesse de leur monde intérieur, il n’est pas rare qu’ils rêvent éveillés !
Mais ne vous y trompez pas, avec un tel caractère, il s’agit souvent d’un mécanisme de défense : le natif des Poissons se réfugie dans son imaginaire, dans son monde intérieur, loin de la violence de la réalité.

Son humeur est changeante, altérant optimisme et sérieux. Sa personnalité est très « magnétique » et excessive : il peut un instant aspirer à la solitude, pour s’ouvrir aux autres l’instant suivant… Ceci n’entame en rien sa remarquable adaptabilité – c’est un signe mutable – autant dans les relations avec ses proches que dans ses intuitions dans les affaires. On retrouve souvent les Poissons en artistes rêveurs mais passionnés

Dotés d’une soif de connaissances et d’explorations, d’une grande magnanimité, les Poissons ont de grandes ambitions et de hautes espérances. Leur inspiration les attire vers l’introspection et la spiritualité. Ils symbolisent l’achèvement et la compréhension parfaite du cycle du Zodiaque.

En amour, ils sont imaginatifs, rêveurs, d’une nature sentimentale, ils aiment fantasmer sur leurs partenaires, souvent dans le romantisme et la sentimentalité, qui correspondent à leur gentillesse naturelle. Ce sont aussi de bons vivants, très « carpe diem » : ils aiment profiter de tous les plaisirs de la vie, souvent plus en cigales qu’en fourmis…..
Si les Poissons demandent beaucoup de tendresse et de douceur à leur partenaire, ils en donnent tout autant ! Paradoxalement, ils recherchent une complémentarité chez leur âme soeur, mais souvent dans le sens d’une polarité inverse en trouvant ce qui leur manque : quelqu’un ayant de l’autorité, de la combativité, les pieds sur terre… Ils ont ainsi le sentiment que leur couple est le plus « complet » possible : car ce qu’ils recherchent au sein du couple, c’est la fusion.
Ils sont en général de bons parents, aimants et dévoués, ils font le nécessaire pour assurer toute la sécurité affective à leur progéniture.

Les Poissons sont timides, romantiques, passionnés, attentionnés. Ils recherchent l’harmonie et fuient les rapports de force. Tellement soucieux du maintien de la cohésion, et ne voulant pas déplaire à leur âme soeur, ils ont tendance à fuir les confrontations, à ignorer les problèmes, voire à mentir – au moins « par omission » – pour préserver une certaine quiétude…

 

Les principales qualités du natif des Poissons : empathique, imaginatif, poète, indulgent, tolérant, ouvert, adaptable, patient, humble, ayant le sens de l’abnégation…

 

Ses principaux défauts : lunatique, nerveux, soumis, impressionnable, cyclothymique, complexe, sujet aux addictions…

– Comment s’harmoniser avec le signe des Poissons ?

 

– Approfondissez votre sensibilité :

Développez votre intuition, le sens de l’empathie, de l’écoute, de la réceptivité, du service à l’autre. Ecoutez votre sixième sens, votre intuition, la voix de votre sagesse intérieure.

Cette écoute se fait par exemple grâce à la pratique du Hatha Yoga et de la méditation qui nous invitent à approfondir nos perceptions sensorielles et à nous relier à nos sens subtils.

C’est peut être le le moment de découvrir le Tarot de Marseille  : à l’occasion d’un tirage, la lecture psychologique et intuitive que je propose lors de mes consultations vous aidera à voir (plus) clair dans votre vie….

– Pratiquez (ou débutez) une discipline artistique :

Musique – théâtre – chant – danse – peinture – photographie – cinéma.…
Sortez, lisez, cultivez vous, soyez créatifs !! 😉 😊
Créez ce qui vous enchante et vous donne de la joie ! Ecrivez de la poésie, des contes, chantez, dansez, dessinez, sculptez votre vie à votre convenance !!
Le monde de l’art nous ouvre les portes de la dimension onirique, nous permet de sublimer l’aspect parfois trop concret et terre à terre de l’existence.
L’acte de créer est cathartique dans la mesure où il nous évite de confondre le réel avec l’imaginaire : l’imagination est alors au service de la création et de la communication/transmission. En revanche, le risque avec Neptune, c’est la fuite de la réalité, qui peut prendre diverses formes dangereuses pour l’équilibre psychique : l’idéalisation, le perfectionnisme – vouloir atteindre une perfection idéale entraîne forcément désenchantements et déceptions –, l’aveuglement égotique (projections, répressions imaginaires, interprétations, bref : quand on se fait des films…. ), voire la confusion mentale (avec ou sans prise de drogues).
Les forces neptuniennes à l’oeuvre, lorsqu’elles se mettent au service de l’illusion, ont les mêmes effets pervers que les drogues…
Cette fuite est sans issue car elle est un refus d’accepter la réalité telle qu’elle est : elle nous rend toujours insatisfaits, et malheureux au bout du compte. Car vivre ce n’est rien d’autre que d’accepter ce qui est. 🙏

 

Plongez dans le monde onirique des films de Hayao Miyazaki !

 

 

Ecoutez la musique du Château ambulant.

– Décryptez vos rêves !

Notez vos rêves pour comprendre les messages que vous envoie votre inconscient.
Au lieu de rêver de votre vie, vivez vos rêves. Visualisez ce que vous voulez vraiment, et surtout ce qui vous correspond. Rêvez grand !!

– Connectez vous à la musique :

Jouez d’un instrument, chantez, écoutez de la musique, développez votre sens auditif !! 🎵 🎶

 

– Et dans la pratique du Hatha Yoga ?

Le Hatha Yoga – dans la perspective tantrique en particulier – décrit le corps énergétique comme étant composé de nadis (= canaux d‘énergie) et de chakras (= centres d’énergie, « roues » d’énergie) et montre les analogies qui existent entre les chakras et un certain nombre de symboles : à chaque chakra correspondent un animal, une couleur, une forme, un élément, un son… mais aussi une note de musique de la gamme chromatique.
Le Yoga du son permet  de développer cette écoute avec l’étude des chants et la répétition de mantras chantés…. qui nous connectent à des sensations subtiles.

 

le 7 principaux chakras et les 7 notes de musique

 

 

Neptune et la musique, porte de perception vers le subtil et l’invisible

 

De la musique avant toute chose.

 

De la musique encore et toujours !
Que ton vers soit la chose envolée
Qu’on sent qui fuit d’une âme en allée
Vers d’autres cieux à d’autres amours.

 

Que ton vers soit la bonne aventure
Eparse au vent crispé du matin
Qui va fleurant la menthe et le thym…
Et tout le reste est littérature.

 

Art poétique, de Paul VERLAINE (1844-1896)

 

Puisque la réalité se perçoit également à travers un système d’analogies, chaque note de musique a des correspondances/résonances sur le plan symbolique, poétique et cosmique.
C’est ce que nous suggère l’ésotérisme chrétien à travers l’histoire de la notation musicale, initiée par le moine bénédictin Guido d’Arezzo, au XIe siècle.

Au XIe siècle, le moine Guido d’Arezzo a l’idée, pour nommer les notes de la gamme, d’utiliser des syllabes d’un hymne liturgique fameux :
Il s’agit de lHymne des premières et secondes vêpres de la fête de la naissance de saint Jean-Baptiste (24 juin), texte latin du poète Paul Diacre.

Guido d’Arezzo a utilisé la première syllabe de chacun des six premiers hémistiches de l’hymne (ut – re – mi – fa – sol – la) pour son système de solmisation.
Ce système ne fait pas correspondre exactement un nom à une note, mais donne une position dans l’hexacorde*.

Pour en savoir plus sur les liens entre la musique, l’astrologie et l’ésotérisme chrétien, je vous renvoie à la lecture de mon article Neptune et la musique, correspondances entre les notes de musique et les astres.

 

 

Pour en savoir plus :

 

 

 


4 commentaires

Avatar

GAELLE ADENOT · 21/02/2020 à 14:08

De Bashung, je connais surtout “Joséphine”, prénom de ma fille née le 24 février …mais pas sur un trapèze.
Merci de me faire découvrir cette poésie : “Peut-être que la nuit le monde fait la trêve !
Et qu’aujourd’hui ton sourire fait grève !”. Quant aux “on dirait …”, une expression d’enfant qui plante le décors avec une expérience d’adulte qui a vécu : “on dirait que sans les poings on est toujours aussi balèze”.
Et ce texte magnifique, porté par sa voix enveloppante et l’accompagnement musical sur guitare acoustique … rythmé par les percussions africaines (?).
Très beau 🙂

    Avatar

    Fabienne COSTA · 22/02/2020 à 10:37

    J’adore la chanson Osez Joséphine !!! 😉 😊
    Très Sagittaire, comme Bashung (Soleil-Ascendant).
    Tu vois, c’est intéressant de regarder son thème natal (je ne l’avais pas fait avant de poster mon article), car Bashung a aussi de fortes influences neptuniennes dans son thème avec une maison 12 très importante (c’est la maison analogique du signe des Poissons), et des énergies aquatiques avec sa Lune en Cancer
    Et c’est normal aussi que la chanson Sur un trapèze te plaise tant : elle résonne bien avec ta Lune en Poissons…!! 😉 😊

Avatar

Véronique Suchel · 22/02/2020 à 15:40

Merci Fabienne, pour les délicieux instants musicaux que tu m’as offerts à travers les liens qui accompagnaient ton article sur le signe des Poissons. Bon dimanche.

    Avatar

    Fabienne COSTA · 22/02/2020 à 19:45

    Merci à toi Véronique 😉 😊
    J’ai deux grands amis : la musique et le yoga, et je trouve qu’ils vont très bien ensemble ! 🎵 🎶

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *