« À vol d’oiseau, le Ladakh n’est qu’à quelques centaines de kilomètres de la vallée du Cachemire, mais c’est un monde à part, une niche de civilisation – un avant-poste de culture bouddhiste tibétaine qui s’est implanté dans un lieu encore plus extrême – par le climat, l’altitude et la topographie – , que le Tibet. Leh se trouve à trois mille six cents mètres d’altitude. »

Amitav Ghosh, Compte à rebours

Tout autour de nous, les montagnes : la chaîne de l’Himalaya

C’est l’histoire d’une ascension, si loin, tout là-haut, sur le toit du monde….
C’est l’histoire d’une rencontre : une femme seule qui part au bout du monde avec trois hommes !
Ensemble, encerclés de roches, de terre et de sable à perte de vue, entourés de paysages lunaires de création ou de fin du monde, nous avons randonné jusqu’à de hauts sommets (4.800 m !), nous sommes reposés en partageant le thé avec les habitants souriants et généreux, avons assisté aux prières tôt le matin dans les monastères, avons grimpé jusqu’à un petit ermitage perdu au bout du monde, et… – le croirez vous ? – pratiqué le yoga à presque 4.000 mètres d’altitude ! sans être (presque jamais) à bout de souffle !
Inoubliables et magnifiques expériences …

Le toit du monde… ou plafond de la Terre ?

J’ai vu… une infinie variété de gammes de couleurs brunes noires beiges grises roses rouges. Roche terre sable mélangés… une merveille pour les yeux ! Du minéral à perte de vue… Je me sens comme reminéralisée, oui !…
Des montagnes et des déserts se côtoyant dans des paysages lunaires de création ou de fin du monde… au choix ! Parfois des tourbillons de sable, tempêtes dans un désert enveloppé de montagnes.
Et l’immensité tout autour de nous, et le silence, et le vent dans l’espace infini d’un ciel bleu glacier.
Immensité silence beauté.
Oh oui, je sais pourquoi je voyage… pour la Beauté….
Tant de beauté à notre portée… ! Tant de cadeaux. Merci, merci la vie !

J’ai vu… des perdrix des lézards des gazelles des marmottes… camouflés dans les montagnes… imitant la couleur de la roche : l’intelligence innée de la nature !

J’ai marché sur les traces du léopard des neiges (on a juste aperçu ses crottes !), à côté des yaks, des ânes et des chevaux – mes amis chéris, bêtes de somme qui gravissent la montagne pour ravitailler ermitages et monastères haut perchés… sans jamais rechigner à la besogne….
Dans cette nature aride dure et sauvage, les animaux sont au service des hommes, et les hommes, solidaires entre eux et avec leurs animaux.

J’ai vu… l’envol de l’aigle… Majesté des ailes, lenteur et précision du vol, observation perçante, rythme planant du mouvement dans le ciel. Il faut aller très haut (4000 – 4800 mètres) pour le voir ! L’esprit doit s’élever bien haut, oui… pour quitter les petits soucis et les pièges vains de l’ego…

…et tous les autres animaux que vous ne verrez pas, camouflés dans la nature !

J’ai vu… la vie religieuse, les rituels sacrés et les traditions du Ladakh : ce n’est plus l’Inde mais bien le « Petit Tibet ». Et le portrait du Dalaï Lama dans chaque foyer.

Nous avons assisté à la fête pour l’accueil d’un grand Lama, au milieu des petits moines, dans les monastères, avec tout autour, les drapeaux de couleurs, et dans l’air si pur, l’écho des musiques et des prières.…
Le mantra tibétain Om Mani Padme Hum, le « joyau dans le lotus ».…

J’ai vu… les gens de tout là-haut… vécu des moments touchants, hors du temps, pour nous autres occidentaux, avec nos manies étriquées, nos priorités autres et nos regards différents sur la vie et les choses. Rencontres humaines, sociales, psychiques. C’est tellement riche et déstabilisant de se confronter à ce qui est AUTRE !

J’ai vu… les enfants de l’Inde…
Certains, considérés comme intouchables, vivant dans une violence et une misère innommables… D’autres, engagés comme moines dès leur tout jeune âge… Et puis les écoliers, rencontrés dans des écoles minuscules perdues au bout du monde !
J’ai vu… des familles heureuses, menant une vie simple, avec comme immenses trésors la quiétude et la joie d’être…

J’ai vu… tant de choses que je ne peux les décrire ici, maintenant.…D’autres récits suivront !
Bonne lecture… et bon voyage !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!