Le kéfir de fruits est une boisson pétillante, sans alcool et quasiment non sucrée, très rafraîchissante en été, dont les qualités probiotiques peuvent aider notre système immunitaire.
Les grains de kéfir de fruits ressemblent à des petits cristaux translucides de moins d’environ 5 mm de diamètre. Ce sont des amalgames de bactéries et de levures vivant en symbiose, dont la composition varie en fonction des souches. Les principales bactéries et levures que l’on retrouve le plus souvent dans le kéfir de fruits sont : Lactobacillus delbrueckii subsp. Bulgaricus, Lactococcus lactis, Saccharomyces cerevisiae…

– Quels sont les bienfaits du kéfir de fruits :

Le kéfir est une boisson probiotique : elle fournit à nos intestins des souches de bactéries amies qui aident notre organisme à digérer les aliments et à en assimiler les nutriments. Une bonne flore intestinale permet de jouir d’une bonne immunité, mais aussi de réguler son poids, d’évacuer efficacement les toxines et d’autres polluants. Elle limite en outre les intolérances ou allergies alimentaires.

Le kéfir de fruits contient très peu d’alcool (moins de 1%), si bien qu’on considère que ce n’est pas une boisson alcoolisée. On peut donc en donner aux enfants. Elle ne contient presque pas de sucre, le sucre ayant été absorbé par les bactéries et les levures. C’est donc une boisson à la fois saine et agréable à boire !!

– Comment réaliser le kéfir de fruits :
– le matériel :

• un grand bocal en verre « Le Parfait »  avec un élastique orange pour une fermeture hermétique
• une grande cuiller en plastique
• un filtre à café permanent tout en plastique
• un entonnoir en plastique
• 2 bouteilles de 75 cl en verre

– Les ingrédients (pour 2 bouteilles de 75 cl de kéfir de fruits) :

• 1,5 litre d’eau de source ou d’eau filtrée
• 2 figues séchées (biologiques si possible)
• ½ citron biologique
• 2 c à S de sucre de canne blond biologique

 

Il est très important pour la bonne santé des grains de kéfir de fruits, qui sont des amalgames de bactéries vivantes, de ne pas utiliser d’eau chlorée ni de mettre les grains de kéfir ou la boisson de kéfir en contact avec du métal : utilisez uniquement des ustensiles en verre ou en plastique.

1ère fermentation (24 à 48h) :
  1. Bien se laver les mains et veiller à utiliser des ustensiles bien propres.
  2. Couper le demi-citron en quatre.
  3. Placer les grains de kéfir au fond du bocal.
  4. Verser deux cuillers à S de sucre de canne dessus.
  5. Puis déposer les deux figues.
  6. Ajouter 1,5 litre d’eau .
  7. Ajouter les morceaux de citron.
  8. Fermer le bocal avec l’élastique, puis le conserver à l’abri de la lumière et à température ambiante (18°C minimum) pour qu’il fermente correctement, entre 24 et 48 heures : la première fermentation est achevée quand les figues sont remontées à la surface.
  9. Ouvrir alors le bocal, retirer les figues et les jeter.
  10. Retirer les quartiers de citron, les presser dans la boisson, avant de les jeter.
  11. Filtrer le kéfir directement dans les 2 bouteilles en verre.
  12. Rincer les grains à l’eau de source puis les conserver dans un petit récipient en verre dans de l’eau sucrée, au réfrigérateur.

 

Si vous êtes pressés, vous pouvez consommer le kéfir à ce stade. Cependant, pour un kéfir plus pétillant et plus savoureux, une seconde fermentation de 24h est utile.

 

2nde fermentation (24h) :
  1. Lors de la seconde fermentation, on peut parfumer le kéfir : comme on a ôté les grains de kéfir, on ne risque pas de les endommager. On peut donc ajouter des fleurs d’hibiscus, du thé vert, des fruits rouges, des épices, du gingembre, etc.
  2. Fermer les bouteilles hermétiquement (laisser au moins 2 cm d’espace entre la boisson et le bouchon) et les conserver de nouveau 24 heures à température ambiante et à l’abri de la lumière.
  3. Au bout de 24 heures, placer les bouteilles au réfrigérateur pour ralentir la fermentation : on consommera le kéfir rapidement (dans la semaine) car plus le kéfir fermentera, plus il sera acide.

 

– Variantes de la recette de base :

On peut parfumer le kéfir lors de la seconde fermentation, mais on peut également changer la recette de base dès la première fermentation en remplaçant les figues séchées par d’autres fruits séchés : abricots secs, dattes… et le citron par d’autres agrumes : pamplemousse, orange, clémentines….

On peut également faire fermenter le kéfir directement dans des jus de fruits (jus de pomme, jus de raisin…) – mais dans ce cas, on n’ajoutera pas de sucre – ou dans de l’eau de coco.
Il vaudra mieux utiliser des grains de kéfir que vous avez en trop et les jeter après la fermentation, car ils seront probablement abîmés.

  • Verser la boisson dans des bouteilles, ajouter des épices, herbes ou autres, pour parfumer.
  • Puis fermer hermétiquement en laissant au moins 2 cm d’espace entre le bouchon et la boisson.
  • Conserver les bouteilles à température ambiante et à l’abri du soleil, de un à trois jours, le temps que la boisson pétille.
  • Conserver au réfrigérateur et consommer dans la semaine.
– Comment conserver les grains de kéfir :
  • On peut conserver les grains de kéfir dans un récipient en plastique ou un pot en verre hermétiques, au réfrigérateur et dans de l’eau sucrée (sucre biologique de canne blond ou complet), pendant environ un mois sans les utiliser. Ils fermenteront naturellement, mais bien plus doucement qu’à température ambiante.
  • Il faut changer l’eau (de source ou filtrée) régulièrement, une fois par semaine, et la sucrer un peu à chaque fois.
  • On peut également les rincer à l’eau non chlorée, les filtrer et les placer au congélateur : ils se conserveront ainsi près d’un an.

 

Source : http://jennycuisinebio.canalblog.com/archives/2013/12/30/28797408.html

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *