Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
 

Sur cette photo, j’observe le paysage et le photographie. Je prends en photo et je suis prise ! Observatrice et observée.
J’aime observer. Ce qui est autour de moi. Ce qui est en moi.
Je m’observe. J’apprends à m’observer. Comme le photographe observe ce qui est devant lui – que ce soit un paysage ou une autre personne, ou moi ! – je deviens ce photographe extérieur de moi même.

 

Cette attitude – qui consiste à s’observer en train de penser, ressentir, parler, agir… – est l’attitude juste, celle dont parle le yoga en évoquant l’image du « témoin » : être à la fois acteur-actrice de sa vie et en devenir l’observateur extérieur, témoin de ‘expérience. Penser et s’observer penser, ressentir et accueillir ses ressentis, parler et s’entendre parler, agir et se voir agir.
Pourquoi ? Pour ne pas adhérer totalement, sans aucun recul, ni s’identifier aveuglément aux mouvements de mon mental qui m’éloignent de la réalité présente. Pour être en accord parfait avec ma vie : que l’extérieur reflète mon intérieur.
Ce n’est pas facile…!! Parfois on ne se voit pas, on ne s’entend pas… on donne raison au mental fait de peurs, de désirs, d’illusions, de croyances…. Et… on passe à côté de soi, de sa réalité profonde. Or, quand on s’éloigne de soi, on risque de prendre des directions ou des choix qui ne nous conviennent pas. Inutile de nous en vouloir, cela fait partie de la Vie, qui n’est qu’expérience : variabilité incessante, instantanéité mouvante, flux dans lequel le jour succède à la nuit, la joie succède à la peine, le succès à l’échec, les surprises merveilleuses aux déceptions les plus dures. Et vice versa !! 😊

Alors que faire sinon s’exercer encore et encore à être là, avec soi, à ne jamais se quitter d’un (faux) pas ?!

 

Pour s’exercer : revenir vers soi, se recueillir en soi, grâce à la méditation notamment, se recueillir pour s’observer et s ressentir, avant de parler ou d’agir, quelques instants suffisent parfois pour se re-centrer : c’est exactement cela, revenir dans son centre quand on constate qu’on s’en est éloigné.

Parce que, quand on voit ce que ça donne de marcher à côté de sa vie, on se dit qu’on n’a plus le choix. Et même si on dégringolera encore la pente de la non conscience, je sais une chose de manière certaine : l’observation consciente m’aide à m’amarrer au réel, à ma vérité, et de vérité, il n’y en a qu’une : celle de l’instant.
Ancrer avec lucidité et droiture chacun de mes pas dans les empreintes qui mènent au chemin du coeur. Et continuer sans cesse à avancer, d’un pas assuré et léger.

 

Enjoy yoga, enjoy your life.  😊

 

Que dire alors des selfies… ? Reflet égocentriste ou nouvelle forme d’autoportrait … ?  😉
Là encore tout est question d’intention…
Et n’oublions pas une chose : amusons nous !! 😊

 

Catégories : Pensées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *