Le Sankalpa est une résolution, une affirmation positive, un désir profond de se transformer soi même ou de transformer une habitude, une intention de réformer profondément un aspect de notre vie, c’est en quelque sorte un « voeu sans désir » : un voeu sincère exprimé avec conviction mais sans la force impulsive du désir….

 

 

« Sankalpa » est un mot sanskrit, langue ancienne et sacrée de l’Inde, mère des langues indo-européennes, utilisée encore aujourd’hui dans les rituels de l’hindouisme ou du bouddhisme.
Le mot vient de « KALPA », du verbe « KLIP- » qui veut dire « réussir, être favorable, obtenir / prendre une décision, et du préfixe « SAM » qui fait référence à un état de complétude, à l’idée de perfection, de conformité, d’équilibre. Dans son sens étymologique, il signifie « parole qui englobe un désir profond, qui englobe tout l’être », et par là même, « pensée concentrée, volonté, intention ».

 

 

– Dans le Yoga Nidra décrit par Swami Satyananda

« Lorsqu’on le dit et qu’on l’entend, on est sûr de sa force et on en ressent de la joie »
Swami Satyananda

On  prononce le Sankalpa en début et en fin de Yoga Nidra, dans les moments de passage entre conscient et subconscient, ainsi que le soir en s’endormant et le matin.
C’est un désir et « un ordre direct donné par le conscient au subconscient ». Les couches les plus profondes du subconscient sont très sensibles aux suggestions de la volonté consciente. Le Yoga Nidra, qui nous induit dans un état de très haute réceptivité à la suggestion consciente, nous donne alors accès à cette région non consciente.
La puissance du subconscient finira par faire réaliser cet ordre et cela se manifestera d’une manière effective dans notre comportement et dans notre vie.
Chacun peut remodeler sa propre structure mentale. L’autosuggestion est une technique puissante et doit être utilisée de manière intelligente. Les vieilles habitudes indésirables sont le symptôme de quelque choses de plus profond. Il s’agit alors de diriger le Sankalpa vers un but positif qui concerne notre vie entière, un vrai désir de se reformer soi-même à fond. En atteignant un tel but, nous aurons la force de surmonter les habitudes indésirables.
Il n’est aucune personnalité qui ne puisse être transformée et aucune peur, ni obsession si  profondément enracinées qu’on ne puisse éliminer.

Procéder ainsi :
• Formuler son Sankalpa en une phrase ou en des termes clairs et concis.
• Trouver une formulation positive pour poser son intention de progrès.
• Le prononcer en le percevant avec force, conviction et sincérité. Il s’agit de SENTIR son Sankalpa.
• S’engager avec détermination dans ce choix.

Pendant le yoga nidra : prononcez mentalement, trois fois, votre Sankalpa en le percevant avec force, conviction, sincérité et émotion.
A tout autre moment, vous pouvez prononcer votre Sankalpa à voix basse… et même à haute voix ! Il doit être formulé et répété sans en changer un seul mot jusqu’à ce qu’il se soit manifesté dans votre vie.

 

« Tout dans la vie peut échouer, mais jamais, jamais un Sankalpa répété au début et à la fin de Yoga Nidra »

 

 

– Les affirmations de Louise Hay

Voici comment Louise Hay parle des affirmations positives :

« Une affirmation c’est quelque chose que nous disons ou pensons. Le but, c’est de recycler nos pensées et nos paroles en des valeurs positives si nous voulons changer notre vie. Nous allons créer un énoncé positif à propos de quelque chose que nous voulons éliminer de notre vie, ou de quelque chose que nous souhaitons voir apparaître dans notre vie. Très souvent nous disons : « je n’en veux pas dans ma vie » et nous oublions de dire clairement ce que nous voulons !!
L’énoncé doit être très précis. Par exemple, si je veux être en bonne santé, je vais affirmer une idée précise à mon corps sur la façon dont je veux être en bonne santé. Et surtout je ne vais pas dire : « je ne veux pas être malade » ! Car c’est le mot « malade » que le cerveau va enregistrer dans cette phrase : « je ne veux pas être malade ». Notre cerveau ne connaît pas la négation : il nous faut donc exprimer nos intentions en des termes positifs,
Pour produire les nouvelles expériences que nous souhaitons vivre, il faut exprimer clairement nos désirs, formuler des énoncés positifs très clairs à propos de ce que nous voulons vraiment expérimenter dans notre monde. Ensuite, il faut répéter souvent nos affirmations !!

Les affirmations sont comme des des semences que nous avons mises en terre, elles germent, puis les graines se forment et la première pousse perce le sol. Il faut un certain temps à la semence pour devenir une plante mature.

Il en va de même avec les affirmations : il faut un certain temps entre la première déclaration et le résultat final. Soyons patients !! Amusons nous tout au long du processus, tout au long de cette quête d’une vie beaucoup plus agréable. et joyeuse, et débutons avec ce qui compte plus que tout : s’aimer soi même. » 😊

 

Tout va bien !! Rien ne presse !! Tout est possible !! 😉😊

 

 

 

Pour en savoir plus :

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!