Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Dans la mythologie indienne, nombreux sont les symboles, le yoga lui même est une pratique symbolique : les gestes, les postures, les noms des exercices ont tous un sens particulier, qui s’exprime à travers un langage ésotérique, relié à la fois à la religion et à la philosophie hindouistes, et aux grands archétypes universels.

Parmi tous ces symboles, il en est un, qui représente particulièrement l’âme et la pensée indiennes : la fleur de lotus.

Aujourd’hui, le lotus est devenu un logo archi-utilisé, pour désigner non seulement le yoga en tant que discipline, mais aussi (et surtout) tout le merchandising autour du yoga et du monde du « bien-être » en général (cours de yoga, centres de bien-être, tapis et vêtements de yoga, restaurants, etc.). Pourtant, dernière cette image banalisée, se cachent « une forêt de symboles », dirait Baudelaire, et un grand nombre de sens précis… 🌸🌸

 

 

Depuis toujours, je suis particulièrement attentive à décrypter les symboles… j’aime chercher le sens caché des choses !! 🌸  😉
La pratique du yoga se fonde sur une connaissance sacrée, et chaque élément de cette discipline a un sens : rien n’est anodin ni laissé au hasard !! Ainsi, par le biais des postures corporelles (asâna), des exercices respiratoires (pranâyama) et de ceux favorisant la concentration (dharâna), le hatha yoga nous livre de nombreux messages symboliques : ces symboles renvoient tantôt aux divinités hindoues, tantôt à l’anatomie subtile du corps humain – notamment à travers les gestes des mains (mudrâ) et les centres d’énergie (chakra) – tantôt encore à des sons sacrés (mantra, le plus étant connu étant le OM).
Tous ces symboles appartiennent à un autre plan de la réalité, moins visible, plus secrète, mais non moins réel !!

 

Le lotus et omniprésent en Inde : aussi bien à travers la fleur réelle qu’à travers le symbole. Et pour cause : il représente l’existence même. Brahma, le  dieu créateur de l’univers, est assis sur un lotus au moment où il crée le monde : le lotus est son berceau, sa matrice en quelque sorte. Car le lotus préexiste à la création du monde…
« La fleur de lotus est l’image même de la vie, elle est le symbole premier », écrit Jean-Claude Carrière.

La fleur la plus connue est rose : padma en sanskrit.

 

Le lotus est aussi le nom d’une posture célèbre (et exigeante) du hatha-yoga (padmasana).
Le hatha-yoga, est souvent associé au fait de « s’asseoir en lotus ». Oui…. mais encore faut il avoir la souplesse nécessaire (au niveau des hanches et des genoux) pour prendre cette posture et y demeurer longtemps avec aisance !!  😉
Heureusement, il existe d’autres postures assises, plus aisées, comme la posture du tailleur, ou Siddhasana (la posture parfaite).

 

posture du lotus

Siddhâsana (ou posture parfaite)

 

posture du tailleur

 

De l’hindouisme, le symbole du lotus est passé au bouddhisme, au point de représenter parfois le Bouddha lui même. On retrouve ensuite ce symbole dans toute l’Asie.

De nombreuses divinités hindoues sont représentées avec une fleur de lotus, dont Vishnu et Lakshmi (sa compagne et shakti).

 

Vishnu

 

Cette fleur a deux particularités, précise Jean-Claude Carrière :
– « lorsqu’elle n’est pas encore ouverte, elle a la forme d’un oeuf, qui rappelle l’oeuf cosmique de la pensée indienne (Brahmanda), où toutes les possibilités sont contenues, ne demandant qu’à se manifester ».
– « le lotus apparaît à la surface d’eaux troubles, mais garde une forme immaculée et rayonnante » : on dit qu’il naît dans la boue et s’élève vers la lumière. Il représente ainsi le « symbole majeur de l’esprit échappant aux souillures du corps, de la matière fangeuse ».

Dans la spiritualité indienne, « ce symbole devient celui de la divinité, mais aussi de la part de divinité qui est en nous et qu’il nous appartient de mettre en évidence ».

La fleur de lotus est aussi la forme que prennent les mains dans deux gestes symboliques et énergétiques (mudrâ).
J’aime beaucoup ce geste que j’inclus dans des enchaînements et des postures, ou simplement en posture assise : il favorise un état d’attention et de présence à soi, nous relie à l’espace sacré du coeur, nous offre la grâce du silence et de la sérénité…. 🙏🏿

 

Padma Mudrâ 1

Padma mudrâ 2 (fleur ouverte)

 

Alors…. chaque fois que vous regarderez une fleur de lotus, soyez conscient-e de tous les messages symboliques qu’elle contient !!
Souriez lui !! 😊
Et invitez en vous même ce symbole de Vie, ce symbole divin, pour vous sentir plus vivant-e, plus présent, plus relié-e.  🌸🌸🙏

 

 

Bibliographie :

Dieux et déesses de l’Inde, de Stéphane Guillerme
Dictionnaire amoureux de l’Inde, de Jean-Claude Carrière
Revue Française de Yoga n° 22 : Postures de l’assise
Mudra, le yoga des doigts, de Juliette Dumas et Locana Sansregret

Les dessins des postures sont de Pascale Brun.

 

la Trimurti (ou Trinité des dieux indiens) : Brahma (en bas), Vishnu (en haut), Shiva (au milieu)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!